Tanelorn.net

Autor Thema: The Night Season aus TTWLB - Fragen  (Gelesen 270 mal)

0 Mitglieder und 1 Gast betrachten dieses Thema.

Offline Maischen

  • Experienced
  • ***
  • Beiträge: 163
  • Geschlecht: Männlich
  • Username: Maischen
The Night Season aus TTWLB - Fragen
« am: 7.06.2018 | 14:21 »
Hat jemand dieses Abenteuer schon einmal gespielt? Insbesondere interessiert mich

(Klicke zum Anzeigen/Verstecken)
Ok, Spot Hidden auf alles . . .

Online rillenmanni

  • Schönster Lurch von Nerdistan
  • Hero
  • *****
  • König der Narren
  • Beiträge: 1.720
  • Username: rillenmanni
    • Doms Metstübchen
Re: The Night Season aus TTWLB - Fragen
« Antwort #1 am: 18.06.2018 | 16:54 »
Oh, was ist denn TTWLB?
Während die Opfer sich umkrempeln und der Professor nicht zu erreichen ist, reißt Rillen-Manni voller Wut eine Waffe an sich ...

I scream! You scream! We all scream! For ice-cream! (Roberto Benigni)

Offline Maischen

  • Experienced
  • ***
  • Beiträge: 163
  • Geschlecht: Männlich
  • Username: Maischen
Re: The Night Season aus TTWLB - Fragen
« Antwort #2 am: 18.06.2018 | 17:50 »
The Things We Leave Behind von Stygian Fox.
Ok, Spot Hidden auf alles . . .

Offline General Kong

  • Experienced
  • ***
  • Werd bloß nicht affig!
  • Beiträge: 335
  • Username: General Kong
Re: The Night Season aus TTWLB - Fragen
« Antwort #3 am: 11.07.2018 | 07:29 »
Domo arigato, Mr. Roboto!  >;D

Offline Der Läuterer

  • Famous Hero
  • ******
  • Adjektivator des Grauens
  • Beiträge: 2.875
  • Username: Der Läuterer
Re: The Night Season aus TTWLB - Fragen
« Antwort #4 am: 11.07.2018 | 08:44 »
Ich habe meinen sprachlichen Appendix reaktivieren können.
Aber der fr. Rezensent erscheint nicht glücklich über das Szenario zu sein.


http://hu-mu.blogspot.com/2016/11/the-things-we-leave-behind.html

The Night Season, de Jeffrey Moeller (22 pages)

Robert Horn, un lycéen d’Anchorage, en Alaska, s’est suicidé il y a treize ans, sans raison apparente. Ses parents engagent les investigateurs pour refaire l’enquête, dans l’espoir de comprendre enfin… Ce scénario très atypique organise une collision violente entre un versant particulier du mythe de Cthulhu et un pan de la culture geek. Le résultat ne ressemble que d’assez loin à un scénario « normal ». Enfin si, au début. Mais le vernis s’écaille vite. En le lisant, il y a eu des moments où je me disais « bon, c’est comme d’habitude », mais deux paragraphes plus loin, je passais soudain en mode « non, sans déconner ? »
Sans que ce soit aussi sensible que dans Roots, il présente un arrière-fond sexuel qui peut être délicat à manipuler. Mais c’est mineur par rapport aux deux grosses difficultés de ce scénario. Avant le jeu, il faudra trouver de nombreuses références communes entre le Gardien des arcanes et les joueurs, bien au-delà de l’habituel « alors c’est un film d’épouvante… » Et en jeu, le Gardien doit les mettre en scène en les inscrivant sur un fond d’horreur. Mal réalisé, ça risque de ressembler à un mauvais épisode de Castle[2]. Ou pire, de déraper vers du Toon. Bien géré, en revanche, ça peut dépoter.
• Avec ou sans Cthulhu : les liens sont tissés plus subtilement que d’habitude, mais ils sont profonds. Difficilement adaptable sans chirurgie.
• À faire jouer si : vous êtes un geek avec une culture de geek et que vous avez envie de l’étaler.
• À ne pas faire jouer si : vous n’aimez pas les mélanges ; vous tenez à une fin heureuse.
Don't touch anything! Don't attack anything! Don't screw around or get curious!
GARY GYGAX 'TOMB OF HORRORS'

We don't go anywhere! We don't inherit anything! And we definitely don't read any books!
CTHULHU INVESTIGATOR

Never explain anything!
H.P. LOVECRAFT

Leitung des   SPAWN OF AZATHOTH   Tanelorn-Forenspiels.